Au cours d'une promenade dominicale, oh ! Je m'aperçois que les chataîgnes sont déjà tombées ! Ni une ni deux, je sors le grand sac réutilsable qui se tapit toujours dans mon sac à main, et démarre un ramassage acharné : c'est plus fort que moi, quand il y a des trucs à cueillir, un instinct ancestral remonte comme si ma survie hivernale en dépendait ! Du coup je suis revenue avec plusieurs kilos de chataîgnes... Et encore : il y en aurait eu le double si monsieur grenouille ne m'avait pas arrêtée de force !

35_chata_gnes

Le problème après, c'est de traiter tout ça ! Car l'épluchage des marrons, c'est tout un truc. J'ai regardé les conseils sur le net qui conseillent de fendre l'écorce des chataîgnes avant de les faire bouillir, et j'avoue que je ne trouve pas ça très pratique : je ne trouve pas beaucoup plus facile d'enlever l'écorce ensuite, et la petite peau ne s'en va pas terrible non plus car trop protégée de l'eau par l'écorce. Pour moi la bonne technique est d'enlever les écorces à cru (avec un couteau pas trop aigu pour ne pas se blesser), et d'ébouillanter les fruits une dizaine de minutes pour les cuite et enlever ensuite la peau. Ca prend du temps, certes, mais plus de problèmes avec les petites peaux !

Après, il est aussi conseillé de prendre un presse purée pour les écraser, mais comme je n'en ai pas, j'ai utilisé la lame en S de mon robot, en n'hésitant pas à rajouter un grand verre d'eau pour que ma purée soit bien crémeuse (trop compact, je trouve moins sympa). Ensuite j'ai pesé la purée (700g pour ma première fournée) et j'y ai ajouté encore un poil d'eau, un peu moins d'une cuillère à café d'extrait de vanille, 3/4 du poids en sucre, et roule Simone ! Un bon quart d'heure sur le feu, et en pots.

Comme c'est fort long à éplucher, je le fait en 2 fois, en m'autorisant 2 jours pour l'épluchage, et en stockant les chataîgnes sans écorce dans un grand saladier rempli d 'eau (comme pour les patates épluchées). Après je fais la purée et la mets en pots - notons que dans les pots que je récupère, il y en a de tous petits style câpres, etc...ce qui me permet de mettre en pots des petits fonds de casserole. Et si après ça il reste encore des chataîgnes, on recommence...

36_pots_marrons     37_miam_marrons

Voici les pots que j'ai fait jusqu'à présent - euh.. j'ai pesé ce qu'il me restait, j'en ai encore 2,5 kilos !!!  Encore de belles soirées d'épluchages en perspective...! Mais au moins, c'est pas cher (en magasin bio c'est entre 3,80 et 6 euros le pot de 250g, alors qu'ici il n'y a que le prix du sucre et de l'extrait de vanille bio, soit environ 1,20 euro ) Et d'accord, c'est long à faire, mais qu'est-ce que c'est booooon !!!