Je sais ce que diront certain : "la SNCF, pff, ils sont en grève tout le temps" ! Et le fait est que nos récentes vacances de Toussaint, on les a annulées de peur de se retrouver bloqués en gare... Donc ok, c'est clair que ça peut arriver, les périodes de manif n'étant guères propices aux transports en général. Mais à part ça, le train, j'aime !

Déjà, le train fait historiquement partie de mon mode de transports privilégié : petite, ma petite famille faisait tous les hivers en train les 1000km qui nous séparaient des grands parents. Plus tard, j'ai fait mes études à 300 km du nid, et allais donc retrouver mes parents en train le week-end. Enfin, m'étant éloignée encore un peu plus, c'est toujours en train que je retourne aux sources. Même quand je voyage , j'apprécie ce mode de transport simple, où l'on reste léger : en Espagne je me déplaçais en train, et chaque fois que je suis allée en Italie, c'était toujours en train, Brest-Naples compris ! (hélas, pour les longues vacances l'homme-grenouille a quand même un faible pour sa voiture chérie, à mon grand désespoir ...)

20__gare  21___train

Bref, puisque nous avons remplacé les vacances de Toussaint par un long week-end, nous sommes allés à la mer (et accessoirement chez la mamie!) une fois de plus en train. Un petit point de comparaison ? Selon le calculateur de la Sncf, notre déplacement à trois gaspille : 108kg de co2 en train, 265kg en voiture, et 448kg en avion. Il n'y a pas comme une évidence, là ?

Bon, c'est clair, pour faire Paris-Brest régulièrement, c'est environ 5h, donc il faut être motivé : pas de week-end de deux jours possible - ou alors on le passe dans le train! En même temps, l'avion est trompeur : certes le même trajet par les airs me prendrait 1h, mais le temps de quitter Paris pour aller à l'aéroport, de traîner sur place le temps d'enregistrer les bagages, de quitter l'aéroport d'arrivée qui comme par hasard n'est pas dans notre ville de destination... On se retrouve vite avec 2-3h de plus, et un gain de temps plus très flagrant ! Au moins avec le train on ne doit pas se trimballer dans 15 endroits, avec une grenouillette qui pique des crises de nerfs !

23___minette_occup_e

24__taupe  25__les_echos

Et à propos de grenouillette, on peut aussi parler des avantages incontestés du train sur la voiture ! En particulier , avec cette jolie miss qui hurle dès qu'elle se trouve attachée plus d'une heure, comment ferait-on sur l'autoroute ? Alors qu'en train, quel simplicité : on se promène jusqu'au bar, on sort les livres, les jeux, voire même l'ordinateur avec un épisode de "la petite taupe" ou "mon voisin Totoro" (qui est en VO japonaise, sous-titré anglais, mais ça n'a pas l'air de la déranger !) , et voilà, c'est la paix des familles - je n'ose dire dans le wagon, car, euh, miss fait parfois un peu de bruit quand même...!

Alors quoi, pourquoi donc éviter le train lorsqu'on est bien desservi ? En plus, si vous vous y prenez bien à l'avance (soit au maximum trois mois avant votre date de départ), et / ou si vous vous arrangez pour voyager hors des périodes rouges (vacances scolaires essentiellement), les prix peuvent être particulièrement bas (voir aussi le calendrier des prix, ou encore IDTGV où les tarifs peuvent être ridicules lorsqu'on est très souple). Une motivation de plus pour générer moins de Co2...