Puisque c'est la semaine européenne pour la réduction des déchets.... (décidément, c'est la semaine des évènements !). La petite astuce du jour, que j'ai découverte assez tardivement : ne jetez pas vos vieux médicaments à la poubelle, ils n'ont rien à y faire et sont nocifs pour l'environnement - à fortiori s'ils finissent en décharge.... Donc rapportez-les à votre pharmacien, c'est lui qui veillera à ce qu'il soient traités.

Photo à l'appui du sachet de médicaments que j'ai reçus pour soigner mon abominable gastro d'il y a 15 jours... Et dont je n'ai utilisé qu'une faible partie. Retour chez ma pharmacienne hier, qui a eu un petit sourire sympathique mais surpris : il paraît que plus d'un tiers les jetterait à la poubelle (glouups, je l'ai déjà fait), et 4% les jetteraient même dans les toilettes ou le lavabo, ce qui est clairement le pire pour l'environnement puisque les stations d'épuration ne savent pas traiter ce type de pollution !!!!

35__m_dicaments

36_m_dicaments   37__m_dicaments

Et un autre truc que j'ai appris encore plus récemment : les vieilles radios ne sont pas à jeter à la poubelle non plus, à cause des nitrates d'argent qui sont toxiques. Donc, elles aussi il faut les rapporter au pharmacien, ou encore les déposer à la déchetterie.

NOTE ADDITIONNELLE :

Suite aux commentaires assez décourageants reçus ci-dessous, j'ai fini par poser la question à Ecolo Woman qui est justement pharmacienne, et dont le blog "écolo pratique" est une vraie mine . Voici sa réponse exacte à ce sujet :

"Oui, les pharmaciens sont légalement tenus de collecter les médicaments non utilisés. Si j'étais au courant de certaines pratiques frauduleuses (faire semblant de les mettre de côté pour en fait les remettre en rayon -eh oui, y'a des malhonnêtes dans toutes les professions!), je n'avais encore jamais entendu dire qu'une pharmacie refusait. Quand on sait qu'il suffit de:
1) commander gratuitement à son grossiste des cartons à la marque de Cyclamed
2) y déposer les médicaments retournés par les clients, et
3) scotcher le carton une fois plein pour que le livreur les emmène à Cyclamed...
Je vois pas ce qui les empêche de s'y mettre.
Donc si un pharmacien me refusait un sac de médicaments périmés, personnellement, j'hésiterai pas à lui faire une remarque désagréable suivie d'un je viendrai plus acheter mes médicaments chez vous, argument qui fait toujours son petit effet sur un commerçant."