Quand on doit se confronter au transport de bébé, il y a vraiment deux philosophies: la poussette, et le portage. Je n'ai rien contre la poussette, mais cet objet est horriblement encombrant. Allez-y, en ville, faire le tour du quartier tranquillement, les magasins, le bus, le square, les slaloms entre les voitures garées n'importe comment et les piétons qui baîllent aux corneilles... ! Allez-y, faire des ballades en forêt, au bord de la mer, dans les feuilles mortes ou les rochers, avec cette invraisemblable nacelle sur quatre roues !

En deux mots, la poussette, ce n'est pas pour les gens qui aiment se balader léger. Donc la famille Grenouille s'est tournée vers le portage, qui lui correspondait mieux. Je ne sais pourquoi, cette méthode est souvent associée à l'écologie, mais je ne suis pas sûre que ce soit vraiment plus écolo, même quand écharpe et porte-bébé sont en coton bio : en tout cas, pas si on finit par acheter une poussette quand le bébé commence à peser trop lourd, ce qui est généralement le cas ! (Chez nous, encore plus bêta, il y a une poussette d'occasion... pour que la baby-sitter puisse déposer miss à la crèche, qui est loin !!! Elle aura si peu servi je pense, qu'on pourra la revendre dans l'état où on l'a achetée !)

Portage_divers

Tout d'abord, nous avons débuté avec une écharpe de renom comme celle-ci, très pratique, confortable et rassurant pour les petits bébés tout fragiles. Puis plus tard, avec un porte-bébé à bretelles ergonomique comme celui-ci (il y a aussi celui-là, il paraît que les deux se valent côté confort, par contre seul le premier est en coton bio). A l'origine, on s'était orienté vers cette deuxième solution pour l'été car plus aérée, sachant qu'il fait quand même un peu chaud dans une écharpe lorsqu'il fait 30° !!! Et au final, ce porte-bébé s'est avéré avoir un 2ème avantage : il est très facile d'y faire monter ou descendre bébé rapidement, sans passer des heures à s'enrubanner. Ce qui est très pratique lorsqu'on porte toujours un petit machin qui a plus de deux ans, et commence à faire des crises pour un oui ou pour un non... ("veut marcher!" "veut pas maison!" "veut square!"). Et puis aussi, c'est facilement adaptable pour le papa comme pour la maman- alors que moi, dans la longue écharpe de monsieur, je me perdais dans les noeuds.

A ce propos, ci-dessous notre technique pour mettre un bébé dans le dos en manduca, car je me suis déjà fait aborder au square par une maman qui n'osait pas utiliser la sienne faute de trouver la bonne méthode d'installation. Vous trouverez d'autres techniques en cherchant des vidéos sur la manduca, mais chez nous c'est la méthode ci-dessous qui nous convient :

(Edit juillet 2011 : désolée, le film a été supprimé, tournage d'un nouveau en cours...)

 

Faut pas s'effrayer, c'est juste une question d'entraînement...

Bon, c'est sûr, lorsqu'on choisit le portage, il faut adapter son comportement en conséquence ! D'abord il faut porter régulièrement l'enfant, car on se muscle au fur et à mesure : si on laisse passer du temps, ouïlle, on se rend compte  au moment de reprendre l'écharpe qu'on a un très, très gros bébé ! Et ensuite, fini les escarpins acrobatiques, fini les vêtements trop flottants qui risquent de vous embarrasser au moment d'installer le porte bébé ! J'ai beaucoup ri à cet article d'une maman racontant ses débuts avec une écharpe : chacun y retrouvera certainement des petites choses de son vécu...

Maintenant, il n'y a pas besoin de tant de matériel spécifique. Avec l'écharpe, la difficulté, c'est que le bébé ne doit pas être trop couvert puisqu'il est déjà bien au chaud et à l'abri... Sauf que si jamais on le sort de l'écharpe, il faut prévoir des vêtements chauds avec soi ! Avec un porte-bébé par contre, il suffit de l'habiller normalement - mais pas de combi par contre, vraiment trop chaud ! Les seuls trucs adaptés qu'on utilise ici sont :

- les babylegs : parce que les jambes sont bien relevées pendant le portage, le pantalon remonte et les mollets sont toujours à découvert, ce qui est gênant quand il fait froid. Heureusement, une personne bien inspirée a pensé à ces petites jambières, très pratiques : c'est vraiment l'objet idéal pour les sorties hivernales. Même si bébé s'endort il n'aura froid nulle part.

- le parapluie : j'avais d'abord songé aux vêtements de portage (voir ici, ou ), et puis j'y ai renoncé car pas assez protéiforme : impossible d'être élégant en convenant à la fois au bébé et aux deux parents ! La manduca a un genre de petite capuche pour la pluie, mais pas facile à dégainer si le bébé est dans le dos, et pas particulièrement imperméable. Au final la solution protéiforme, ben oui, c'est le parapluie : totalement unisexe, pliable dans le sac pour la crèche, facile à ouvrir... Et en plus, il sert d'ombrelle l'été quand on a un bébé qui refuse de porter des chapeaux !!!

- le caddie : et si vous êtes chargé ou avez des courses à faire, seul un caddie ou n'importe quoi d'autre à roulette pourra vous sauver la vie. A mon avis ça restera toujours plus maniable qu'une poussette, parce qu'on peut malmener l'objet sans crainte !

39___babylegs  38__manduca_L

40__manduca_s  41___digicode_manduca

Une fois, un homme regardant avec étonnement ma fille dans mon dos, me déclara : "Ah, chez moi on ne peut pas faire ça, car dans la poussette mon fils peut s'endormir, c'est très pratique...". Ce qui m'avait bien fait rire, car un bébé porté s'endort très facilement dans votre dos. Aller se balader est même une astuce pour endormir le bébé qui n'a pas sommeil!

Enfin, on dit souvent que les bébés portés en écharpe sont plus éveillés. Je n'y voyais que fantasme au début, mais il est vrai qu'être à notre hauteur fait plus participer l'enfant, tandis que je n'ai pas l'impression que les enfants en poussette aient cette facilité, étant au ras du sol, le dos tourné à leur maman. Ainsi depuis longtemps mini-grenouille maîtrise les interrupteurs des cages d'escalier, s'intéresse aux digicodes, aux opérations de carte bleue en caisse, et sait appuyer sur la touche "validation", dit au revoir aux caissières, me signale tous les vélos / motos / voitures (et il y en a!) qu'elle croise sur sa route.... Bon, je me fais un peu remarquer avec ce bébé bavard dans mon dos... mais finalement j'intercepte des sourires plutôt sympathiques !