Ce n'est pas le tout, d'adopter une poupée, après il faut encore s'en occuper, l'habiller, la coucher, la soigner si elle est malade, et bref, ça demande du temps ! Heureusement, celle-ci n'a pas choppé la gastro de la reinette, je touche du bois, je préfère n'avoir qu'une malade à la maison. En attendant j'ai pu parer au plus pressé :

50__Lit_d_tail  51__lit_et_fauteuil

52__Lit_et_poup_e

Petit fauteuil de poupées des années 30, et lit de poupée suédois ultra-classique chiné sur le bon coin. Couverture au crochet  "home made" chinée sur ebay. Le matelas est fabriqué avec un morceaux de vieux drap rayé, et rembourré d'un mélange de chutes de coton et de kapok. La housse de couette est rembourrée de chutes de ouatine de laine assemblées au point zigzag pour former un rectangle, et de la vieille couette suédoise trop légère. Le dessous de la couette, l'oreiller et le traversin sont fait d'un bout du lin que je réserve à la couette de lit de sa propriétaire. Honte à moi, mais pour le dessus j'ai craqué sur un tissu flambant neuf, parce que mes vieux draps fleuris sont jolis, mais moins susceptibles de plaire à ma deux ans... Eh quoi, faut se faire plaisir de temps en temps, non !?

En définitive je trouve cette parure de lit plus mixte que prévu : du coup, évidemment, il a fallu que la poupée se fasse squatter son lit par les nounours... Mais bon, pauvres nounours, c'est un peu normal d'être jaloux ! Du coup je départage, on fait des tours, et comme ça tout le monde est content - surtout la grenouillette qui peut coucher et recoucher tout le monde à loisir !