Scandaleux, mais la grenouille n'avait encore jamais retroussé ses manches pour s'attaquer à ce problème ! La faute à la flemme, et sans doute aussi à une trop grande confiance dans son comportement, la famille grenouille étant quand même attentive au train de son logis !

24___four_allong_

Côté chauffage et table de cuisson, nous sommes au gaz. Pour les appareils électriques, ça donne ça : pas de sèche-linge (outil de remplacement ici), pas de lave-vaisselle, pas de micro-ondes, pas de télé et en ce moment pas de magnétoscope. La grenouille éteint son ordinateur tous les soirs, monsieur grenouille débranche le sien. Le four est stupidement électrique, mais la grenouille réfléchit deux fois avant de s'en servir, elle veille à regrouper les cuissons le plus souvent possible - une tarte et un gâteau, par exemple. Les appareils de luxe : un frigo-congélateur classe A datant de 2003, car les surgelés pour les jours où l'on est noyés de boulot, c'est quand même pratique; et un lave-linge qui date un peu (début 90 ?). Pas trop de petits appareils électriques : un fer à repasser (usage hebdomadaire), un mixeur-plongeur et un robot (usage plus ou moins hebdomadaire), et un épilateur électrique (tout juste 6 fois par an, la grenouille n'est pas une foudre de l'épilation), une chaîne Hifi (usage quotidien), une box internet (allumée jour et nuit, tiens, peux mieux faire !). Monsieur grenouille n'aime pas les ampoules fluocompactes, car il est vrai qu'elles sont problématiques, tant pour le recyclage que pour la santé - voir ici "fin de vie" et "santé". Nous avons donc introduit quelques ampoules à leds, mais récemment et trop peu, car leur lumière blafarde peut s'avérer désagréable en certains endroits, et leur puissance n'est pas encore énorme.

22___ampoule_incandescence  23__LED

N'empêche, avec ces "bons points écologiques", on pouvait espérer une consommation légèrement en-dessous de la moyenne. Au passage, j'ai vu des calculs qui prenaient en compte le nombre de personnes du foyer, mais j'hésite  à le faire vu l'âge de la miss ! Car si sa chambre est chauffée l'hiver, pour le reste elle ne consomme pas franchement d'électricité - le courant n'est toujours pas installée dans sa chambre, pas d'écoute-bébé, pas de veilleuse, pas de baby-cook, pas de chauffe-biberons, pas de jouets électriques, bref, quasi-rien de supplémentaire... Sachant que la moyenne nationale, hors chauffage également, (chiffres différents ici et ) varie entre 700 et 1200 KWH/an et par personne, j'épluche nos factures sur les 5 dernières années, et.... aaargh ! Notre moyenne depuis 5 ans est passée de 3400 à 2500 KWH par an, soit de 1700 à 1250 KWH par adulte, ce qui correspond à plus que la "moyenne des moyennes"... 

Autre surprise d'ailleurs (mais bonne cette fois!) : notre consommation a baissé depuis la naissance de mademoiselle, pour des raisons qui m'échappent un peu, alors même que notre appartement s'est agrandi en annexant deux pièces supplémentaires. Débarras de l'antique vidéo-projecteur d'occasion qui devait consommer comme dix ? Renouvellement des ordinateur de monsieur et de madame par des machines consommant moins ? Chaîne Hi-fi que l'on éteint à la main pour remplacer une autre qui se mettait en veille ? Ou simplement vacances sensiblement plus longues ces trois dernières années ?

20___compteur__lec  25___relev__conso_bas

En tout cas, ce n'est pas glorieux. Certes, parce qu'elle est citadine et vit en appartement, la famille grenouille consomme moins qu'une autre famille en maison individuelle : chiffres atterrants ici, en bas de page - voilà en partie pourquoi être écolo en ville est plus "facile", même s'il en faut aussi la volonté...  En attendant, avec ces chiffres moyens, je me sens quand même vilaine gaspilleuse, presque responsable de ce constat lamentable selon lequel la consommation électrique est toujours en augmentation... Et pour le moment, je n'ai qu'une seule explication de nature "raisonnable" à notre consommation encore importante : dans la famille grenouille, tout le monde est à temps partiel, même la petite reinette. Monsieur et madame sont donc souvent à la maison, devant leur ordinateur qui plus est, et tout ce monde mange généralement à la maison. Donc, forcément un surcroît de consommation par rapport à la famille "full time job"....

Mais quand même ! J'aimerais bien être sûre de comprendre le fin mot de cette consommation ! Décision prise avec l'homme-grenouille : nous allons prendre le temps de mesurer un à un les appareils électriques de cet appartement pour être sûrs de savoir ce qui s'y passe - si j'ai bien compris, cela réserve parfois des surprises comme ici. Si au moins nous pouvions diminuer sérieusement notre facture, non seulement je serais ravie, mais ce serait aussi un excellent point de départ pour changer de fournisseur d'électricité et aller chez Enercoop. Une envie que j'ai depuis longtemps, mais qui ne se concrétise pas car l'homme grenouille rechigne bizarrement, malgré son peu de sympathie pour le nucléaire... 

En tout cas, je ne sais quand et comment nous allons organiser ça, ça prendra forcément du temps, mais je me fais solennellement la promesse de revenir ici pour le bilan et les conclusions ! Et si vous vous êtes également posé des questions sur votre consommation... je veux bien vos chiffres et opinions ! ;-)