Une anné, l'Amap nous a débordés de betteraves : il a bien fallu que je trouve une quantité de recettes pour manger varié  quand même ! Une tâche d'autant moins facile que la betterave ne fait pas forcément partie de la "top-list" des gourmands... Le souvenir des betteraves de la cantine n'enchante pas forcément la majorité !
Dans toutes les recettes sympas que j'ai finit par trouver - qui me font même regretter que nous n'ayons pas plus de betteraves cette année - il y a eu celle-ci, d'autant plus originale que les recettes avec de la betterave crue ne sont pas légion. Elle a d'ailleurs reçu un nom bizarre, cette recette, parce  que pour un pesto, je trouve ça vraiment très compact. Ici nous préférons largement tartiner la chose sur du pain, en apéro ou en accompagnement d'une bonne soupe : d'où le changement de nom en titre...

29__tartinade_betteraves  30__tartinade_betteraves

En résumé c'est bien gras, ça a un goût plutôt fort où l'on sent bien le parmesan et les noisettes, mais aussi  en dessous le petit goût si particulier de la betterave. En plus, la couleur est sympa ! Donc si un jour vous ne savez pas avec quoi surprendre vos amis à l'apéro, vous pouvez toujours essayer. Seule modif : j'ai ajouté du vinaigre, car la tartinade s'oxyde un peu sinon - et malgré cela, je déconseille de la conserver plus de 24h au réfrigérateur...

La recette comme je la pratique :

- 300g de betteraves épluchées et crue

- le même volume en noisettes

- 2 échalotes ou 1 demi oignon

- 50g de parmesan

- 1 à 2 CS de vinaigre balsamique

- assez d'huile de noix ou noisette pour obtenir une consistance pâteuse

Mettez tout dans le mixer sauf l'huile et le vinaigre : mixer l'ensemble à petit coups pour éviter qu'il ne chauffe, puis, quand tout est bien émietté, rajoutez le vinaigre balsamique, puis l'huile petit à petit. Arrêtez quand l'ensemble vous semble à la fois tartinable... et pas trop dégoulinant d'huile tout de même !