Entre les débarbouillettes, les essuie-tout et les bavoirs, je vais sans doute finir par devenir une spécialiste du chiffon, mais décidément, mon dernier nettoyage d'armoire m'a fait un choc : trop de jolis textiles tachés, impossibles à revendre, qu'Emmaüs aurait peut-être transformé en chiffons, ou revendus à des entreprises spécialistes des fibres recyclées, mais bon... Beaucoup de transformations tout de même pour de si jolis tissus...

6 - Mouchoirs verticale  7 - Mouchoirs tiroirs

Cette problématique en a rejoint une autre plus actuelle en cette période de rhumes, qui est que je déteste depuis toujours les mouchoirs jetables, que je trouve irritants pour mon nez délicat. Or, je ne sais pas si vous vous êtes déjà fait la remarque, mais le mouchoir en tissu est devenu un objet absolument rarissime - et souvent totalement ringard quand on fini par en trouver ! J'ai pour ma part reçu en héritage les mouchoirs à carreaux de mon papa, parfois un peu tachés, mais dont l'usage me satisfait pleinement. Mais pour ma fille, qui ne loupe jamais une occasion de se moucher dans ses manches dès que j'ai le dos tourné, je n'avais rien de décent à proposer...

C'était donc l'occasion rêvée : quoi de plus utile qu'un mouchoir, et qui plus est réutilisable ? - Oui, je connais l'argument du "nid à microbes", qui m'énerve : d'une part il suffit de le laver régulièrement, ce mouchoir; d'autre part la plupart des gens réutilisent leurs kleenex par souci d'économie, donc même combat; et enfin nous n'avons pas besoin de vivre dans un monde hygiéniste où tout microbe est banni, c'est justement très mauvais pour notre immunité ! Il faudra donc me sortir l'enquête selon laquelle les utilisateurs de mouchoirs réutilisables seraient plus souvent enrhumés que les autres pour me convaincre... si on la trouve !!!

4- Mouchoirs 1

5 - Mouchoirs 2

Dans tous les cas, ayant déjà fait du patchwork et ayant un petit faible pour cette technique, c'est la méthode que j'ai choisi pour réutiliser les jolies blouses deux ans de ma fille et obtenir des carrés de 24cm sur 24cm avec des bouts de manches, dos, etc... Je le dis tout de suite, femmes actives avec enfants, passez votre chemin! Le patchwork, même pour quatre mouchoirs, c'est du boulot ! Il ne faut se lancer que si comme moi on est au beau milieu des vacances de la Toussaint, qu'on est travaillé par le gâchis textile et fasciné par cette technique géniale des pionniers américains, qui créaient des merveilles en récupérant avec économie jusqu'au moindre bout de vieux vêtement. Bon, ça ne m'a pas pris 15 ans non plus, mais tout de même pas mal d'heures pour la réflexion, la découpe, l'assemblage etc... Sachant qu'au résultat il ne s'agit que de 4 mouchoirs qui seront sans doute perdus demain dans la cour de récréation - enfin j'ai pris mes précautions tout de même, j'ai étiquetté!

Néanmoins, voilà, il faut savoir se faire plaisir : j'aime bien le patchwork, et je trouve ces petits mouchoirs tout à fait mignons, agréables à l'usage et sans leur pareille dans le commerce, alors pourquoi pas ? Et en plus, ils sont en partie en coton bio, puisque deux des petites blouses étaient en coton bio : est-ce que c'est pas chic, ça?