L'attitude la plus écologique face au portable, c'est certes de ne pas en avoir ! Mais quand je vois avec quelle tête mes différents employeurs ont accueilli le décès de mon mobile il y a quelques semaines... Hem ! Et même moi, j'avoue, j'aime pouvoir être appellée à tout moment par les baby-sitter, c'est rassurant... Donc bon! L'abandon n'est pas encore gagné en ce qui me concerne...

electronicsAprès avoir traîné la patte plusieurs semaines en rechignant face au problème, il a donc fallu que je me prenne en main. Plusieur amis m'ont bien sûr recommandé de prendre un i-phone "qui ne coûte plus rien si tu prend le forfait". Connaissant la surconsommation et le n'importe quoi associé à la téléphonie, j'ai été forte, d'autant plus qu'Apple n'a jamais eu une note très verte dans le classement de Greenpeace. A l'inverse, je préférais au moins prendre comme d'habitude un Nokia, la marque ayant une note raisonnable... Pas de chance, quelque jour plus tard tombait le classement 2011, où Nokia descendait de deux crans derrière Dell & HP suite à des critères d'évaluation plus complets ! Une position tout de même raisonnable, mais plus si éloignée d'Apple, qui est passé de la 9e à la 4e place. Hum ! Heureusement que je ne connaissais pas encore ce classement au moment de faire mon achat, ça m'aura donc évité la tentation de l'i-phone !

De toutes façons, j'avais cette fois envie de chercher une solution un peu plus responsable... Officiellement, il y a des "solutions green": ici et là, on lit parfois que Sony/Samsung/Nokia viennent enfin de sortir des téléphones ultra-écolo qui devraient nous laisser la conscience tranquille... Fort bien, mais on les trouve où ? Exemple au hasard sur Nokia : on nous parle ici en mai 2010 d'un magnifique portable "green" avec dynamo intégrée... mais 1 an et demi après, force est de constater qu'on ne le trouve nulle part. Même chose pour les petites merveilles de Sony et Samsung vantées ici, et qui visiblement ne sont jamais arrivées en France...

9 - deblocage reparation  11 - portable

Et finalement, vu la quantité de portables usagés dont nous nous débarrassons chaque année, et dont nous avons un déplorable aperçu dans le documentaire "Prêt à jeter", je voulais sauver au moins un vieux portable du gouffre. Mon choix se portait donc sur de l'occasion... mais où la trouver? Un peu désemparée, pressée par le temps, je n'ai pas réfléchi et suis rentrée dans le premier magasin de réparation venu: il y a un tas de boutiques de ce genre dans les quartiers populaires de la capitale. Et là, déception : un portable d'occasion, même avec une batterie fatiguée et des touches usées et un carnet d'adresse même pas vidé, ça coûte cher comparé au truc presque gratuit qu'on vous fourgue en sus de l'abonnement ! - Au passage, comment font les opérateurs pour offrir gratuitement des portables hors de prix, ça m'épatera toujours ?!! J'hésite, j'hésite, mais voilà, je me suis jurée de résoudre rapidement ce problème dont j'ai trop envie de me débarrasser... Et voilà : je ressors aussi sec avec cet antique nokia à l'écran rayé, 30 euros, sans même le chargeur de batterie assorti! 

Inutile de dire que mon geek d'homme-grenouille a sauté au plafond quand il m'a vu rentrer avec ça : "Quoi ?!!! Mais tu t'es fait avoir!!! Sans le chargeur, en plus...? Mais il est où, ton cerveau ?" - Bon, il exagérait un peu, mais j'aurais clairement pu trouver sur "Ebay ou "Le bon coin" quelque chose de plus récent et de moins cher, voire un mobile gratuit en faisant juste appel aux amis. D'autant qu'il me restait ce problème du chargeur. Bon prince, l'homme grenouille m'a finalement dépatouillé ça en bricolant ce qu'il a trouvé dans son barda. Pas très classe ni très technologique: un chargeur ad hoc qui a perdu sa prise, avec une bidouille non homologuée pour le faire marcher... Look décroissant garanti !

10 - portable charge

La conclusion qui s'impose, c'est que le monde où on vit ne nous encourage vraiment pas à avoir la téléphonie responsable, si une merveille technologique coûte moins cher qu'une antiquité poussive dont il faudra renouveller les batteries, débloquer le forfait etc... Assez déprimant ! Mais bon, j'aime les expériences, c'en était une : je ne sais combien de temps je résisterai encore à l'i-phone, mais quoi ! J'aurai au moins essayé, et je tiendrai bien encore une année ou deux supplémentaires - si ma vieillerie daigne ne pas me lâcher de suite !