Parmi tous les petits travaux d'aiguille pas très compliqué que l'on peut faire, beaucoup se réalisent avec du biais, comme par exemple ces bavoirs ou ceux-là : le biais, c'est magique, ça donne de jolies finitions... mais c'est toujours énervant lorsqu'on invente une petite couture récup' de se dire "Ah, zut, il faut que j'aille acheter du biais!" - et du coup, ce n'est plus 100% récup', dommage...

10 - biais X4

S'il n'y avait pas eu le web, je n'aurais jamais imaginé qu'on pouvait faire du biais soi-même : ayant peu de notions de couture, je croyais qu'il s'agissait d'un tissu spécial, et non tout simplement du tissu coupé dans le biais, sa partie diagonale plus extensible...! Ce n'est qu'au détour d'un énième tuto que j'ai découvert avec stupéfaction que c'était finalement assez facile à faire ! Bien sûr, l'idée qui m'est venue fut aussitôt la même que celle de cette homonyme : mais à quoi bon acheter du tissu neuf pour en faire, s'il n'y a besoin que de quelques dizaines de centimètres au carré pour en faire ? Comme pour le patchwork, c'est très utile pour mettre à profit de fins vêtements tachés, ou des "rogatons de fin de coupons" : avec le biais, même des petits morceaux peuvent être récupérés !

11- biais détail

J'ai maintenant quelques bobines d'avance (roulées sur des cartonettes de récup'), coupées parfois dans d'assez petites pièces, comme par exemple le rouge à pois qui vient d'une blouse de ma fille montrée ici, un tissu que j'adorais. Petite astuce : comme je n'ai pas d'appareil à biais, j'ai faufilé le biais pour lui garder sa pliure, le temps de le repasser... Ca prend un peu plus de temps, certes (après il faudra encore retirer le fil), mais si on n'en a pas des kilomètres c'est gérable et ça évite de se brûler les doigts au fer à repasser ! ... Pour le reste je n'ai vraiment rien inventé, ma découverte fera même rire les couturières émérites, mais depuis le temps que je voulais en faire, je suis ravie d'avoir franchi le pas !!! A moi les bavoirs 100% récup' !!!