Avec nos gros travaux, la nouvelle phase de désencombrement devenait urgente. Car déplacer d'une pièce à l'autre meubles et cartons inutiles devient vite énervant. Il fallait donc agir, et vite! Une bonne idée de l'homme-grenouille : plutôt que de s'embêter à revendre sur le net (trop long pour nous, tant pis pour les sous!), tout déposer dans une ressourcerie, chez Emmaüs ou appeller les encombrants, pourquoi ne pas faire marcher notre réseau ?

1- Meubles 1Comme nous ne pratiquons pas facebook (sûrement un très bon filon) , le réseau le plus évident fut celui de notre Amap, qui correspond via groupe google... Aussitôt dit aussitôt fait : on commence en envoyant la photo de nos meubles sur la mailing-list des amapiens, en proposant un échange de meuble contre bouteille(s) de vin ou de bière bio. Comme les adhérents habitent rarement à plus de 100m de chez nous, c'est vraiment du troc local et pas compliqué : tous les meubles seront déplacés à bout de bras ou sur ces petits chariots qu'on nomme "diable"! Le jour même, nous avons plusieurs réponses positives. Une voisine prof embarque mon énorme bureau années 50 (je leur souhaite d'heureuses corrections de copies!), une autre notre grosse table basse à tiroirs.... Nous voilà déjà pourvus d'une belle collection de bouteilles, dont certaines assez confidentielle, comme une bière brune confectionnée dans la vallée de chevreuse. Plus local, c'est difficile, en plus nos voisins ont bon goût !

5 - bières  4 - Livre & lampe

Après il y a eux qui ont choisi leur troc : une amapienne bien connue soutient que nous n'avons plus besoin d'alcool (peut-être avec raison?) et choisit d'apporter un beau livre à la grenouillette en échange de son buffet... Une autre encore, qui tient une boutique de jolies choses pour les petits, m'offre un petit jouet gratis. Et pourquoi pas ?! Il s'agit d'un échange, on donne ce qu'on veut, du moment que tout le monde est content. Nous sommes ravis du débarras, nous avons noué des contacts sympas avec plein de voisins. Plus qu'à espérer que ces meubles leur fassent bon usage... Tant que les objets circulent, y'a de la vie !

2 -Meubles 2La preuve d'ailleurs : un mois plus tôt, nos voisins-du-dessus se sont lancés comme nous dans les travaux, et nous ont proposé un canapé suédois en parfait état, qu'ils hésitaient à déposer sur le trottoir... Le voici désormais chez nous, pour j'espère longtemps (j'adore son beau orange!), et juste à temps pour héberger une copine de passage... Oui oui, tant que les objets circulent, y'a de la vie. Et dans un périmètre de 50 mètres qui plus est. Comment faire mieux côté Co2???

6 - canapé orange